Le geste que l’on peut faire devant sa glace en relevant le cou, les joues et le contour des yeux, résume bien l’indication et le résultat possibles.

Il y a plusieurs liftings plus ou moins importants ou localisés selon ce que l’on veut corriger.
La tendance actuelle est aux gestes légers souvent sous anesthésie locale ou locale assistée.

Nous pouvons citer le lifting frontal, le lifting temporal, le lifting facial et le lifting cervical (cou).

Technique

L’intervention peut se pratiquer soit sous anesthésie générale, soit sous anesthésie locale avec ou sans sédation.
On incise la peau autour de l’oreille et on soulève le plan de peau et le plan sous-jacent musculaire, puis on suspend les plans profonds (SMAS) pour que la peau soit lissée, sans subir de fortes tensions. Le geste dure environ une à deux heures et une surveillance de quelques heures à une journée peut-être nécessaire.

Suites post-opératoires

Le visage peut être présentable très vite si on a peu d’ecchymoses. Une coiffure peut venir cacher les oreilles deux à trois jours. En cas d’ecchymoses (bleus), il faut prévoir de ne pas être présentable pendant une à trois semaines. Les éventuelles douleurs post – opératoires sont calmées par des antalgiques prescrits à la sortie. Il est possible d’avoir des bleus, un gonflement, parfois même un hématome. Des sensations de tension et d’insensibilité sont possibles pendant trois à quatre semaines.

Résultats

Le résultat est définitif au bout de 6 mois. Le visage prend une expression reposée et plus en forme. Bien sûr, le relâchement cutané quelques années plus tard peut conduire à recommencer. Mais l’effet obtenu par un seul lifting est définitif. On aura toujours, même des années plus tard, un visage moins ridé, moins affaissé que si on ne l’avait pas fait.